De l’importance des photos … pour les enfants comme pour les parents

Commencer cet article de blog par une photo de mon fils prise ce week-end. Avoir eu la chance de profiter de mes enfants pendant une semaine. Certains d’entre vous le savent, j’ai la garde alternée de mes enfants. Je ne les vois qu’une semaine sur deux. Qui connait ce déchirement de les voir partir ? Qui connait cette joie de les retrouver ? Qui connait les premières heures, le retour à la maison sans eux, ces heures vides et tristes… ?  Ils grandissent vite. Chaque semaine je perçois leurs changements, leurs évolutions. L’impression de passer à côté de leur vie, de ne pas les voir grandir. Alors je me replonge dans les quelques photos de mon portable, les retrouver, les regarder avec plaisir, avoir les larmes qui montent aux yeux ou le sourire qui se dessine sur mes lèvres, rire seule devant des vidéos d’eux et penser à ces deux belles personnes que sont mes enfants… On dit que les cordonniers sont les plus mal chaussés… : j’ai très peu de photos de mes enfants. Il faut dire qu’ils râlent dès qu’ils me voient sortir l’appareil photo : « Oh non Maman pas des phoooootos ». J’ai voulu profiter d’un moment seule avec eux, d’une belle lumière, d’un cadre agréable, qu’ils m’oublient, qu’ils vivent, pour prendre ces clichés d’eux, que je regarde ce soir avec beaucoup d’émotions. Ils me manquent déjà terriblement.

Les photos sont les souvenirs de notre vie, de leur vie. Elles sont la trace de leur vie. Elles forment nos souvenirs. Elles sont parfois comme des madeleines de Proust en nous renvoyant des émotions, des souvenirs de moments parfois oubliés. Mais elles ont aussi de grands pouvoirs que je vous énumère ci-dessous.

 

Les photos comme moyen de construction du Soi

Lorsque je parle aux (futurs) parents que je rencontre de l’importance des photos pour la construction de l’enfant, j’oublie (trop) souvent de parler de l’importance de ces photos en tant que parents. Il est nécessaire et important, pour un enfant, dans la construction de sa personne, d’avoir des clichés de son enfance, des moments qu’il a vécus, de permettre de se représenter les moments de sa vie où il était présent mais dont il ne peut avoir le souvenir. « Ah bon, j’étais là ? Mais j’étais où ? Ah oui tiens c’est moi là! » … « Mais maman tu ressemblais à quoi quand j’étais dans ton ventre ? » J’ai entendu cette phrase un nombre incalculable de fois lorsque j’attendais mon deuxième enfant. Il était important pour ma fille de me représenter lorsque j’étais enceinte d’elle. N’avez-vous jamais entendu parler ces personnes qui n’ont pas voire peu de photos d’elle enfant ? Un manque souvent dit, un besoin, une sorte de vide.

 

Les photos comme outil de langage

Pour continuer sur l’importance des photos dans la construction de l’enfant, il faut savoir que les photos sont un incroyable vecteur de langage. Les enfants aiment voir des photos d’eux : combien de fois ont-ils regardé les photos d’eux dans votre portable ? Ils discutent, en parlent, posent des questions. Les photos sont un moyen pour eux d’utiliser et de manier le langage. La construction du langage vers 2-3 ans passe essentiellement par la manipulation, la vue, le vécu… et aussi beaucoup par les histoires, les images et les photos. Il est tellement plus facile de parler de choses qu’ils ont vécu, de leur remémorer des moments, …

 

Voici donc une des raisons pour laquelle je vous conseille fortement de prendre plutôt des tirages et des albums photos que des fichiers numériques. Les fichiers numériques restent sur vos ordinateurs, vous les regardez peu, les enfants ne les manipulent pas, ne les voient pas. Une panne informatique et vous n’avez plus rien. Un album, un tirage permet de montrer rapidement à vos enfants les photos, de les faire vivre pour eux, avec eux.

Les photos sont bien plus que de simples images.

MAP, TOULOUSE, Camille GROLLEAU Photographe, portraitiste, portrait, famille, quotidien, vie, cherbourg, valognes, manche, normandie Camille Grolleau Photographe, photographe nouveau-né, Valognes, Huberville, Manche, Cherbourg, grossesse, portrait, bébé, je tiens assis, nouveau-né, maternité, cherbourg, tourlaville, manche Camille Grolleau Photographe, photographe nouveau-né, Valognes, Huberville, Manche, Cherbourg, grossesse, portrait, bébé, je tiens assis, nouveau-né, maternité, cherbourg, tourlaville, manche Camille Grolleau Photographe, photographe nouveau-né, Valognes, Huberville, Manche, Cherbourg, grossesse, portrait, bébé, je tiens assis, nouveau-né, maternité, cherbourg, tourlaville, manche Camille Grolleau, Photographe, Portrait, Famille, Bébé, Enfant, Artistique, Photographie, Valognes, Cherbourg, Manche, Normandie, France, street photographie, noir et blanc, culinaire, fleurs, nature Camille Grolleau Photographe, photographe nouveau-né, Valognes, Huberville, Manche, Cherbourg, grossesse, portrait, bébé, enfant, studio Camille Grolleau Photographe, photographe nouveau-né, Valognes, Huberville, Manche, Cherbourg, grossesse, portrait, bébé, mini séance noël, souvenirs, fêtes de fin d'année, Camille Grolleau Photographe, atelier photo, photographier mon enfant, domicile, valognes, cherbourg, portrait, lifestyle, photographie

 

Pour celles et ceux qui n’y auraient pas pensé : je propose des cours photos, sous différentes formules : à la journée, à l’année ou sur un temps particulier. Pensez-y. C’est également un moyen pour vous de vous créer VOS souvenirs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *